journée 19

Pas de miracle

																											
																												

L’AST s’est incliné  en Alsace 94-71. Un score flatteur  pour Pfastatt qui ne reflète pas la physionomie de la rencontre. Les Tarariens ont, en effet, chèrement vendu leur peau avant de s’effondrer dans le dernier quart temps.

Nets vainqueurs à l’aller à Robert Magat les  83-102, les Pfastattois abordent la rencontre en favoris face à une formation pas encore mathématiquement assurée du maintien. Et c’est tambour battant qu’ils débutent la rencontre, 9-2 après 4 minutes de jeu. Mais les Diables Rouges  se rebiffent par Vauquois, qui inscrit les 11 premiers points de son équipe, 9-11 à la 6e. Malgré quelques déchets dus notamment à la volonté de tenter des choses spectaculaires, le tandem Diop-Days permet aux “bleus” de Pfastatt de virer en tête à l’issue de la première période. Le scénario se reproduit dans le second quart temps. Les Alsaciens prennent plusieurs fois le large 28-20 à la 15e puis 36-28 à la 18e grâce à deux paniers primés. A chaque fois, les protégés de Cédric Frcauud  recollent par Zaza, adroit derrière l’arc, et Vauquois, auteur de 17 points dans une première mi-temps sifflée sur le score de 38-35. Mis en confiance, les Tarariens redémarrent sans complexe et 5 points du capitaine Sow  permet aux « Rouges » de passer en tête, 40-43 à la 24e.  Ils cadenassent l’accès à leur panier et c’est derrière l’arc que les locaux égalisent. Le mano a mano continue avant que les « artilleurs » de Pfastatt avec une adresse retrouvée à 3 points se  donnent un peu d’air, 56-50 à la 29e. A l’entame du money time, rien n’est joué, 57-51. Les “bleus” retrouvent leur adresse dès le début du quart temps et  par deux fois, font mouche de loin et le break est fait, 72-55. Les Tarariens  sont fatigués et moins lucide, handicapé par les rotations intérieurs, G.Brun blessé n’a pas fait le déplacement  et Q.Comby diminué n’a pas eu son rendement habituel .Le repli défensif en pâtit. A la 33e minute par des contres attaques fulgurantes les locaux prennent même  22 points d’avance, 79-57. La 4e faute du capitaine Alsacien, suivie d’une technique pour un geste d’humeur sur une bouteille, permet à l’AST de souffler. Mais le train bleu est lancé et les diables rouges » n’ont plus les ressources pour empêcher les locaux de continuer à dérouler leur jeu, le score est de , 85-62 à 3 minutes de la fin. L’écart est le même au buzzer après un baroud d’honneur des Tarariens

 Les Tarariens ont longtemps mené la vie dure au 2ème de la poule. Ce n’est que dans l’ultime période qu’ils ont lâché prise face à une équipe très athlétique et qui n’avait surtout as le droit à l’erreur pour continuer à espérer un faux de pas de St Priest  pour leur ravir la 1ère place Les 4 premiers l’ayant tous emporté, la tête du classement ne subit aucune modification, en ce qui concerne le bas du classement pour l’AST, Auxerre, Rixheim et Jura dolois ont également chutés, Les Diables Rouges auront leur destin en main avec la réception de Jura Dolois le 15 mars, en cas de victoire les Rouges valideront leur maintien en Nationale 3

La réaction de C.Fricaud :

Défaite ce soir a Pfastatt de - 23 , on est à 3 points la mi-temps .on passe même devant dans 3ème . Dans la 4eme on explose sur la réussite extérieur après on a baissé de rythme. On peut dire que le score ne reflète pas le match. Il faut retenir les 30 bonnes minutes pour se projeter pour Dole .

ASSM Pfastatt – AS Tarare 94-71.

Les quarts-temps: 19-13, 19-22; mi-temps: 38-35; 20-16, 36-20.

AST: 23 paniers dont 6 à 3 points, 19 lancers francs sur 24; 17 fautes personnelles, Raimbault éliminé. Les points: Monloup 3 (à 3 pts), Grange 2, Zaza 15 (4 à 3 pts), Sow (cap.) 12, Vauquois 19 (1 à 3 pts) puis Comby 4, Jouvé 5, Bell Etame, Raimbault 7, Sarkis 4. Entraineur: Fricaud.

ce site a été créé sur www.quomodo.com