AST / Illfurth

Illfurth échoue sur la fin à Tarare
 
Tarare – Illfurth : 70-65. Quarts temps : 16-17, 24-17, 15-15, 15-16.
 
Tarare : Sow 12, Koog 23, Porte 12, Zaza 6, Fricaud 5, Combe 12.
 
Illfurth : Mutz 15, Wolf 15, Nass 16, Decaix 9, Baumann 4, Hoffstetter 6.
 
Cette rencontre était a priori disproportionnée entre une équipe qui joue la montée et une équipe qui joue sa survie. Mais les Illfurthois ne sont pas venus pour faire office de faire-valoir face à cette formation de Tarare encouragée par la fanfare qui officie généralement à Roanne en Pro A et devant plus de 900 personnes.
 
La volonté des Verts fait merveille dans le premier quart temps, l’adresse extérieure de Wolf et le jeu de passe des Alsaciens ennuient Tarare, pourtant dirigé de main de maître par Koog. Le score reste équilibré à la fin du premier acte, où Baumann fait une entrée remarquée, alors que le retour de blessure de Hoffstetter, qui apporte sa vitesse et sa fougue, fait du bien au CCSM Illfurth.
 
Le deuxième quart temps voit Tarare imposer son jeu intérieur. Sow et Combe prennent le dessus face à la jeune garde illfurthoise issue du banc mais l’abattage et la volonté de Naas et Mutz permettent à Illfurth de rester au contact à la pause (40-34).
 
A la reprise, les Haut-Rhinois ne lâchent rien et le jeu collectif retrouvé met à mal les rotations de Tarare et permet à Nass, Wolf et Mutz de conclure sur des paniers faciles. Seul un manque d’adresse extérieure des visiteurs permet à Tarare de rester aux commandes grâce à Koog qui confirme qu’il est bien le meilleur meneur de la poule. Le money time voit Tarare prendre 10 points d’avance toujours par Combe et Porte mais les Alsaciens, sous l’impulsion de Hoffstetter à la mène et de Mutz et Nass à la conclusion, recollent au score pour revenir à égalité (58-58) à 6 minutes du terme de la partie.
 
Mais quelques décisions très favorables aux joueurs locaux redonnent cinq points d’avance à Tarare (63-58). Illfurth ne rend pas les armes et encore une fois grâce à Decaix, très présent dans le jeu et véritable leader défensif, les Alsaciens reviennent à égalité (63-63) à 40 secondes de la fin sur un tir à 3 points longue distance. Malheureusement, une claquette de Sow et une interception de Koog, de loin les deux meilleurs joueurs de Tarare, vont sceller le sort de ce match (70-65) durant lequel Illfurth, avec ses armes, a montré d’énormes qualités de jeu et de combativité, ce qui laisse à cette équipe toutes ses chances dans la course au maintien si elle poursuit avec la même envie.
 

Article de " L'ALSACE " du 26/01/10
ce site a été créé sur www.quomodo.com